Rechercher
  • Sabine RAINARD Éclaireuse

Être soi, envoyer de l' amour et avancer en paix ❤️


Mes enfants me disent souvent que je vis dans un monde de Bisounours.


Oui et non.


Pour avoir été combattante durant de nombreuses (très nombreuses) années, toutes griffes dehors, prête à en découdre pour le moindre sujet, je n'ignore pas le monde tel qu'il est.


Pour avoir compris que vivre dans le conflit est autant destructeur pour celui qui reçoit que pour celui qui envoie, je me suis apaisée. À quoi bon vouloir jouer les justicier.e.s ? À quoi bon perdre son temps à tenter de convaincre ou convertir des personnes qui ont encore besoin de surfer sur un personnage (le "méchant", l'"enquiquineur", l'"égocentrique", le "sauveur"...) pour exister ?


Pour avoir pris un soin infini à m'observer dans les moindres recoins et à observer les autres avec précision, j'ai choisi de focaliser mon attention consciemment sur ce qui est beau, fait sens et résonne en moi. Ainsi, je multiplie les expériences belles, faisant sens et vibrantes.


Lorsque l'on concentre son attention sur un point, c'est sur ce même point que l'énergie jaillit. Cela signifie que que si nous focalisons notre attention sur le combat, nous convions le combat et des situations de conflit dans notre vie. Si nous regardons ce qui est joyeux, nous attirons des expériences joyeuses. Si nous nous concentrons sur ce qui nous apaise, nous vivons l'apaisement... Etc.


Alors oui, il y a peut-être un côté Bisounours là-dedans.

Mais bon, tant qu'à faire, lorsqu'on a compris le principe, sauf si on est adepte du "fight", on entraîne son regard et sa pensée à se concentrer sur ce qui nous nourrit et nous épanouit.


Je ne dis pas que c'est toujours rose. Je traverse comme tout le monde des moments délicats, je vis des situations inconfortables et chahutantes. Ça m'arrive. Ce qui compte c'est à chaque fois comment j'arrive à transformer cet inconfort là. "Ok, cette situation me met dans l'inconfort. Est-ce que c'est vital ? Est-ce que je vais m'en souvenir dans 2 ans ? Non. Alors, je transforme et tente de changer mon état d'esprit." Et ça passe. Mon niveau d'énergie est modifié et je retrouve la paix.


Je me rends compte que plus je "transforme", moins il me faut de temps pour "transformer". Il y a 4 ans, il me fallait peut-être 2 mois pour "transformer" une discussion amère avec mon ex-mari. Au fil du temps, j'ai vu l'évolution. J'ai transformé en quelques semaines, puis quelques jours, puis quelques minutes, puis quelques secondes. Aujourd'hui, soit j'arrive à modifier mon énergie "en live" pour twister ce qui pourrait me toucher, soit ça ne me touche plus du tout. C'est une question de choix et de responsabilité de soi à soi. Et par extension de soi vis-à-vis des autres. Parce que ne plus nourrir les disputes, la rébellion, la peur et l'opposition permet de pacifier bien des instants.

Attention, cela ne signifie qu'on ne se fait pas respecter pour autant !!! J'ai du caractère et il est toujours bien présent.


J'utilise même une astuce géniale qui est d'envoyer de l'amour aux personnes que je sens revêches, agressives, brusques. Évidemment, si je peux éviter de les côtoyer, je le fais. Si je me retrouve face à elles et que je m'apprête à recevoir un truc pourri, j'agis = Je visualise des cœurs et une énergie d'amour partant de mon cœur que j'envoie en direction de la personne avec l'intention de lui offrir amour et paix. Je vous assure que l'interaction change complètement. C'est instantané, ça libère l'autre de son fiel conscient ou inconscient et ça délie totalement le partage à venir.


Si je rapporte cela aux évènements que nous vivons actuellement.

Soit on panique et on s'agite, ce qui baisse notre niveau d'énergie, nous rend plus vulnérable et nous met dans un état d'angoisse profond.

Soit on applique les règles sereinement, on se recentre en soi et on profite de ce temps qui nous est donné pour faire des choses que l'on ne fait pas habituellement.


De mon côté, j'ai passé le week-end dans mon lit à regarder des films extra (je rattrape 20 ans sans la capacité de me poser devant un écran ; durant ces 20 années, je faisais, faisais, faisais tout le temps), à papoter avec des amis, à lire et à laisser venir de nouvelles idées pour mon business. Pourtant, je pourrais être morte d'inquiétude car mes deux enfants sont à 100 km, que je devais normalement aller les chercher vendredi et que ce ne sera sûrement pas le cas, que je suis seule à Paris dans mon appartement. Eh bien, rien de tout cela ne m'affole. Je me sens bien. J'ai pris la décision de rester chez moi il y a 48h et je vais profiter de cette parenthèse pour me déployer sur des plans inattendus.


Si certains d'entre vous se sentent inquiets, stressés, angoissés par ce que nous traversons en ce moment, n'hésitez pas à m'appeler pour partager un moment serein et réconfortant (Sabine = 06 75 84 15 58 / revelatrice@sabinerainard.com / Skype : sabinerainard).


Pas à pas, allons vers l'amour et la paix ❤️.


Le son qui résonne avec les mots de mon cœur :

The only star I know - The Georges Kaplan Conspiracy


50 vues