Rechercher
  • Sabine RAINARD Éclaireuse

"Franchir les seuils", extrait de poème ✨



L’arbre perd ses feuilles,

Le bébé ses dents de lait,

Le cheval ses poils d’hiver,

Le papillon sa chrysalide.


Et alors ?


La vie ne s’arrête pas pour autant.

Bien au contraire, elle initie un nouveau cycle,

Une nouvelle danse, un nouveau battement.

Elle accueille une nouvelle saison,

Une nouvelle énergie, un nouveau monde.


Et c’est bon.

Et c’est beau.

Et c’est juste.


Car « Rien ne se perd, rien ne se crée,

tout se transforme. »


Franchir les seuils.

C’est accepter les débuts et les fins.

C’est s’élancer sur un chemin,

Et en faire le deuil un beau matin.

C’est laisser entrer le neuf et se défaire de l’ancien.

C’est recevoir le changement dans son existence,

Et s’ouvrir à la perspective de la renaissance.

C’est se laisser porter par la vie,

Sans freiner le mouvement.

C’est faire confiance à ce qui est plus grand

Et s’unir le temps de la transformation.


La suite dans le Recueil de 80 poèmes alchimiques.

0 vue