Rechercher
  • Sabine RAINARD Éclaireuse

Janvier


Le mois des vœux, le mois des souhaits.


C'est mon premier message de l'année après des torrents d'écrits en 2019 (mes livres etc.).

Je pense à vous depuis quelques semaines, en même temps les idées ne venaient pas.


Parce que l'éternel "bonne année" me lasse.

Parce que l'absolue nécessité de souhaiter "bonne santé" m'agace.

Parce que ça rime à rien de lancer des mots sans fond, juste pour faire bien.


Ce matin dans ma douche, je me suis demandée ce que je me souhaitais. À moi. Pour cette année là. Et je me suis dit que comme j'avais passé la dernière décennie à détricoter tout ce qui m'avait fait jusqu'ici. Finalement, je pouvais envisager 2020 comme le début de ma vie.

J'entends par ici, le début de ma vie à moi, une vie qui n'est plus ni régit par mon éducation, ni soumise à des injonctions des personnes avec lesquelles je vis, une vie qui n'est plus empreinte de souvenirs, de sensations, de traumatismes venus du passé.


J'ai la plupart du temps été dure avec moi-même. Je m'en demandais beaucoup. J'imposais à mon être d'être "à la hauteur". J'avançais en perpétuel renouvellement d'énergie, de créativité, de projets. Je ne m'arrêtais jamais.


Finalement, depuis mon arrivée à Paris, je roule tranquille. Hier, j'ai pensé : "depuis 4 mois ça bouge pas". Aujourd'hui, je regarde les choses autrement. C'est pas que ça ne bouge pas, c'est que "ça bouge différemment".

J'ai pris le temps d'atterrir dans ce nouvel environnement, de poser de nouvelles marques, d'aspirer à de nouvelles habitudes comme boire des verres, dîner au restaurant, aller au cinéma, flâner dans les rues, rencontrer des gens, parler à des inconnus, développer de nouvelles collaborations professionnelles, explorer, respirer... Sans compter une bonne dose d'organisation pour retrouver mes enfants et créer des moments de complicité et d'amour profond. Ce qui me comble de joie. Parce que, même à distance, c'est toujours aussi bon de vivre avec eux.


La question est " Qu'est-ce qu'on cherche" ?

Si "chacun cherche son chat". À chacun de définir quel est son chat.

L'argent ? L'amour ? Construire une famille ? La réussite professionnelle ? Un appartement ? Une maison ? L'équilibre vie pro/vie privée ? Un mix de tout ça ?


Je crois bien que j'ai envie du mix. Et que je me mets une certaine pression à le concrétiser désormais que je me sens libérée. En même temps, y a-t-il urgence ? Non.

J'ai tiré une carte sur laquelle est écrit : "Lâche prise. Cela ne sert à rien de chercher à escalader une montagne pieds nus. Repars à zéro. Lâche tes exigences. Il y a un chemin plus facile. Quand le moment sera venu, ce nouveau chemin va apparaître."


Ce que j'observe c'est que désormais je suis moi. Un nombre dingue de comportements, de phrases, de situations qui m'irritaient, me polluaient, me ralentissaient, n'agissent plus. Ça me glisse dessus, ça passe à côté de moi ou bien ça ne m'atteint pas. Je me sens solide. Dans ce que je suis. Parce que quoiqu'il se passe, je reste moi. J'absorbe ce qui m'appartiens, me soutiens et ce dont j'ai besoin. Je laisse filer le reste.


Bah voilà, se laisser porter, profiter, écouter son cœur pour décider de là où l'on veut aller.

Avancer à son rythme, sans envisager de gravir l'Everest cette année. C'est ce que je vous souhaite à vous qui m'accompagnez et dont j'ai le bonheur d'être entourée.


Pour ma part, je vais suivre des petites choses qui me font plaisir. Des envies qui pulsent et m'animent. Comme devenir modèle. Ça m'habite depuis longtemps, alors hop les prises de vue se réalisent et je constitue mon book petit-à-petit. Comme arrêter de teindre mes cheveux. Ça s'immisce depuis longtemps, alors hop plus de mèches et retour à la simplicité. Comme rencontrer un homme qui me plaît. Ça m'inspire depuis longtemps, alors hop les rendez-vous s'organisent (ou "date" comme on dit maintenant) et je passe de bons moments. Comme voyager et découvrir des lieux où je ne suis jamais allée. Ça m'intrigue depuis longtemps, alors hop je vais là où je le sens. Voilà les pistes que je souhaite explorer cette année. Dieu seul sait quel inconnu je vais défricher...


Et vous, quels sont vos souhaits ?


La musique qui vibre avec les mots de mon cœur (spéciale dédicace à toi Mr Croco 😉) :

Tame Impala - Let it happen :



0 vue